D'après les nouvelles reçus la violence des jeunes serait aussi bien par réaction à la présence massive de manblos, que par recherche d'une reconnaissance des autres. Parmi ces jeunes, on trouve de nombreux bac+2 bac+3 qui, ont bien écoutés leurs parents

Il faut que tu travailles bien à l'école pour avoir une belle vie quand tu seras grand

Aujourd'hui, malgré leur(s) diplôme(s) en poche ces jeunes se retrouvent eux aussi dans la rue : manque d'opportunités disponibles localement et ségrégation à l'embauche...

Le seul autre endroit au monde que les Antilles où j'ai entendu parler d'une jeunesse comme ça : formée, diplômée, à la rue et sans perpective d'avenir, c'est en Palestine...