étape 1 : connection ssh sur le FreeRunner

ssh -l root 192.168.0.200

Installation debian

les choses se sont énormément simplifiées depuis le Manual Debian du wiki openMoko, avec la mise à disposition d'images précompilées.

root@om-gta02:~# wget http://pkg-fso.alioth.debian.org/freerunner/install.sh
root@om-gta02:~# chmod +x install.sh
root@om-gta02:~# killall qpe
root@om-gta02:~# ./install.sh all

Remarque : Cette étape d'installation dure environ 1h30 / 2h (téléchargement uniquement, pas d'interactivité à ce stade). Ensuite il faut modifier le uBoot pour pouvoir démarre sur une partition en ext2.

Remarque : pour les pressés, on peut installer Debian sur une partition FAT, donc directement bootable par un uBoot non modifié

root@om-gta02:~# SD_PART1_FS=vfat ./install.sh

Étape 2 : Install des appli FSO sur une station Debian ou Ubuntu

Ajouter les dépôts FSO au /etc/.apt/sources.list

deb http://pkg-fso.alioth.debian.org/debian unstable main
deb-src http://pkg-fso.alioth.debian.org/debian unstable main

Installer les packages pkg-fso-keyring et fso-utils

user@pc:~$ sudo aptitude update
user@pc:~$ sudo aptitude install pkg-fso-keyring fso-utils

étape 3 : Ajustement du uBoot

Pour booter sur une partition ext2, le uBoot du FreeRunner doit être modifié. Cette modification doit s'effectuer après un upgrade du uBoot openmoko.

user@pc:~$ wget http://pkg-fso.alioth.debian.org/freerunner/configure-uboot.sh
user@pc:~$ chmod +x configure-uboot.sh
user@pc:~$ sudo ./configure-uboot.sh