Le complot

Lors des récents problèmes des clients aux Antilles pour atteindre le moteur de recherche Google, parmi les rumeurs qui ont circulées sur le web, se répétait le scénario suivant :

Orange réalisait un test au niveau de la Guadeloupe afin de faire pression sur Google et faire payer le géant pour continuer à être utilisable par ses clients.

Ces hypothèses s'appuyait sur une déclaration de Didier Lombard, PDG FT / Orange qui montre clairement que l'opérateur veut maintenant monnayer aux fournisseurs de service leur accessibilité sur le réseau[1].

De là à considérer que les évènements récents aux Antilles comme un bras de fer Google/Orange, il y a un pas que je me garderais de franchir aujourd'hui. Néanmoins je constate que la Guadeloupe est déjà bien intégrée dans le plan de Google : les requêtes faites depuis la Guadeloupe sont redirigées vers Google.gp avec des résultats et des publicités ciblés Guadeloupe...

Alors, nouvelle erreur de routage ou action délibrée et radicale de la part d'orange ?

Les clients de Orange métropole et Orange Antilles sont touchés, tandis que ceux de Free ne rencontrent aucune difficulté à atteindre le site. emule-island.com est un site d'actualités du P2P et d'échanges de liens de téléchargement ; ce site n'a à ce jour n'a été condamné par aucune décision de justice et pourtant il serait exclut par l'opérateur ? Il y a des précédents : Yahoo censure the pirate bay sans décision judiciaire.

Quoique il en soit, nous devons rester extrèmement vigilant quant au devenir de l'Internet pour ne laisser ces géants privatiser cet espace commun et le transformer en espace publicitaire géant à mi-chemin entre le minitel 2.0 et la télé avec une seule chaîne.

Notes

[1] tout en continuant à vendre des abonnements aux clients/usagers